Moulin d'Arenberg

Situé sur la rive gauche de la rivière, le grand moulin avec deux roues hydrauliques était déjà exploité dans la première moitié du 15ème siècle par des meuniers désignés par les propriétaires des lieux, les seigneurs d'Enghien, dont dépendait Rebecq. Depuis 1607-1608, il a appartenu aux ducs d’Arenberg. Au 19ème siècle,ces derniers ont vendu le moulin à la famille Minne, originaire d’Autriche,  qui a agrandi les bâtiments pour les transformer en fabrique de bas de soie. La haute cheminée de celle-ci se profile encore dans le cadre des chutes de la Senne. Le moulin a servi ensuite d'entrepôt à grain et on y a fait aussi le broyage des aliments pour bétail. Il est resté en activité jusqu'en 1964.
Le grand moulin comprend aujourd'hui la salle des machines - impressionnante machinerie qui est actionnée par une roue à aubes d’un diamètre de 7,50 m, le musée du porphyre - qui témoigne du passé et du présent industriel de toute une région - ainsi que trois étages accueillant, tout au long de l’année, des expositions et autres manifestations culturelles. Il abrite aussi la bibliothèque communale et le syndicat d'initiative de Rebecq.

Au premier étage se trouve le Musée du Porphyre, totalement rénové par la Commune et inauguré en avril 2017.

Pour l'acces au Moulin, cliquez ici